- pap? ?
- ho ?

***
un soleil glac? se repose derri?re les nuages juste avant de tomber dedans et joue ? baigner la colline en face de rayons flamboyants qui font vibrer les arbres de teintes oranges qu’ils portent jusqu’au bout de leurs branches. pas un souffle de vent, juste le bruit des pas dans la grande all?e gravillonn?e en pente douce. derri?re le mur, des vignes ?tincelantes ? flanc de c?teau tracent des sillons immuables dans la terre s?che. et toujours ce rayon de soleil froid qui s’?teindra comme un dernier souffle.

c’est un temps ? faire du v?lo, sur les petites routes qui serpentent entre les vignes.

***
- pap? ?
- ho ?
- tu pourrais me d?crocher mon v?lo s’il te plait ?

***
sa voix ?mue tremble l?g?rement, tandis qu’il essaie de ne pas emm?ler les mots qu’il a si soigneusement pr?par?s. sa voix ?mue atteint parfois des tons l?g?rement plus hauts qu’il ne le voudrait. et toujours pas un souffle de vent.
petite bourrade contre mon ?paule droite.
- t’as froid ? me demande micha?l.
- non.
j’ai le nez dans mon ?charpe.
- menteuse.
il a son ton habituel, gouailleur et tendre ? la fois.
je souris. vertige.

***
– pap? ?
- ho ?
- tu nous fais des arcs et des fl?ches ?

***
je sors le nez de mon ?charpe. la colline en face est redevenue grise, avec des tons ?ffac?s, comme une photo noir et blanc recoloris?e qui reste fade. plus tard, on dira peut-?tre qu’il ?tait beau, ce dernier rayon de soleil qui baignait la colline comme un dernier souffle.

il fait un temps ? faire du v?lo et prendre la route du marais, sans doute.

***

- pap? ?
- ho ?
- tu me tiens toujours, hein, tu me tiens toujours l? ? sinon je tombe.
- oui, je te tiens.
- pap? ?
- ho ?
- et l?, tu me tiens encore ?

- pap? ?
- ho ?
- regarde, je sais faire du v?lo !!

et bien…puisque les h?ritages sont devenus des notions d?su?tes and obsol?tes, et que j’ai quand m?me besoin de mat?riel, je propose qu’on en revienne au m?c?nat.

pour les m?c?nes modernes, j’ai un compte paypal.

merci d’avance.

:D

version officielle :
“en attendant la neige : impromptu en pas l? majeur
c’est une histoire sans paroles et sans fin sans d?but non plus
d’ailleurs peut etre que ?a a juste commenc? comme ?a dans un souffle
d’air venu d’on ne sait trop o?…ou alors c’?tait dans ses gestes
quand elle se levait et ce n’?tait ni un d?but ni une fin. alors ? alors
on se disait qu’il fallait sans doute attendre de voir la neige tomber.”

version director’s uncut :
“en attendant la neige : impromptu en pas l? majeur
c’est une histoire sans paroles et sans fin sans d?but non plus
d’ailleurs peut etre que ?a a juste commenc? comme ?a dans un souffle
d’air venu d’on ne sait trop o?, dans un l?ger tourbillon floconneux,
dans un silence apaisant de fin du monde et de d?but de rien.
ou alors, c’?tait dans ses gestes quand elle se levait, quand elle
jouait ? placer ses pas dans mes empreintes et quand elle s’arretait
de respirer pour une seconde de r?pit, et mine de rien, ce n’?tait ni
un d?but ni une fin. alors ? alors on se disait qu’il fallait sans doute
attendre. simplement attendre de voir la neige tomber. ”

le truc, c’est que j’avais pas assez de photos pour ce texte l?. la suite en images quand j’aurai plus de trains ? prendre.

trop speed pour ?crire,
trop stress?e pour penser,
trop angoiss?e pour voir demain,
trop en col?re contre tout et rien
trop fatigu?e pour profiter de mon temps,
trop frustr?e par des heures ?coul?es ? faire des trucs stupides…

i think i’m just going to shut up.

let’s start tonight…

[edit 3.51am] et c’?tait juste avant que j’apprenne la mort de mon grand p?re. sans dec’, puisque toute ma famille d?cide de clamser en hiver, on pourrait pas foutre noel en ?t?, histoire de rigoler un peu ?[/end edit]

…merry dinde and joyeux barbu everybody.

:D