roissy aeroport
Roissy – 08.01.2009


Woodpigeon – In the Battle of Sun vs. Curtains, Sun Loses and we Sleep until Noon

tripoli aéroport

Aéroport de Tripoli – 08-01-2009
(et encore, bizarrement, j’ai pas trop osé prendre le portrait de 2 m2 en pleine salle des contrôles à l’entrée de la zone de transit. j’aurais p’tet dû…)

comè - bénin

Comè – 14-01-2009

(oué, je sais, c’est un peu de la triche de photographier des gosses tellement c’est facile de faire des chouettes photos… mais bon, j’l'aime bien celle-là)(et j’ai jamais promis de pas tricher, hin hin)


Woodpigeon – Oberkampf

fuck this song is killing me.
oh in such a good way.

j’ai tué le temps, pour éviter de me rappeler que parfois, j’ai tellement de mal à le remplir, mon temps, alors qu’il y a tant à faire. je fais tout et rien, tendance n’importe quoi, faut surtout oublier, se concentrer là-dessus en faisant semblant de se plonger dans des futilités. il n’y a rien faire, mon corps est bien là, ma tête est ailleurs, nulle part, n’importe où du moment que j’arrive à faire illusion. pour un temps. que j’ai oublié de tuer, pour le coup.
but everything has changed. comment des petits bouts de ce qu’on a abandonné dans nos vies précédentes parviennent-ils à se glisser par les interstices ? des lieux, des mots, des sensations. A moins que ça ne fasse partie des multiples peaux qu’on croit avoir lâché et qui réapparaissent malgré tout. jusqu’à la prochaine mue.

- mais c’est le week-end, tu bosses encore ?
- oui, je peux pas m’empêcher.
j’ai pas dit que ça m’empêchait surtout de me rappeler pourquoi j’étais là et pourquoi on parlait. c’est un oubli comme un autre, sans conséquences. on s’est dit au-revoir et puis voilà, c’était tout. même si on ne se reverra pas. on fait juste comme si, on dit au-revoir et jamais adieu, c’est sans conséquences. on ira seulement frapper à d’autres portes, pour voir.
but everything has changed. je préfère parler sans rien dire. comme jouer à cache-cache. prendre d’autres décisions.
et de nouveau, bientôt, tout changer. avoir d’autres portes, pour voir.

knock knock, is anyone there ?

airport aeroport


Woodpigeon – Knock Knock