C’est une histoire de brève rencontre et de session ratée. Un coup de fil alors que j’arrive à Orly pour prendre un avion, as-tu d’autres photos ? Non, pas vraiment. J’ai déjà la tête à Johannesburg, mais je promets à Rédac Chef de vérifier. Ma carte mémoire n’est pas encore formatée mais non, rien d’autre, rien de bien, j’en envoie une ou deux, pour le principe. A mon retour, il me dit embêté qu’il n’a mis qu’une vignette, dans le sommaire et pour l’article, une photo promo. Je dis, je suis désolée. C’est la première fois que Rédac Chef ne passe pas un de mes portraits, je me dis ça arrive de se louper mais je sais que c’est vraiment dommage. Et depuis, je me demande souvent pourquoi j’ai raté ces photos, sans raison apparente.

C’est peut-être aussi banal qu’une journée sans lumière dans une semaine sans inspiration. C’est peut-être aussi bête qu’avoir déjàla tête ailleurs, à une semaine du départ pour l’Afrique du Sud. C’est peut-être aussi con que la pression du temps qui court et de Rédac Chef qui discute avec l’attachée de presse à trois pas. Ce sont des mauvais cadrages, des mises au point aléatoires, des attitudes qui m’échappent dans un lieu qui ne me parle pas.
C’est une artiste disponible et adorable pourtant et qui m’intimide bizarrement. Elle chantonne tout doucement pendant que je tourne autour d’elle et j’aime bien ça, qu’elle chantonne, qu’elle me regarde ou pas, qu’elle soit là et pas là à la fois, et je me doute bien que ça lui donnera des expressions bizarres, figées, mais je laisse faire. Je l’interromps parfois pour diriger son regard et puis voilà.

C’est aussi curieux que le bref attachement que je n’oublie pas avec ceux et celles que je cadre, quelques mots échangés, quelques regards, quelques sourires et puis s’en va.

C’est aussi couillon que la confiance que je me fais que malgré tout, j’arriverais bien à capter ce petit moment de naturel que je recherche quand je fais des portraits. C’est une histoire de croisement de chemins, si ténu qu’il en est presque incertain. Elle est un petit peu ailleurs et moi peut-être pas tout à fait là, et je tourne autour d’elle et je ne la capture pas.

lhasa avril 2009

Mais elle sourit, et ça me va.

Farewell Lhasa.

8 blablas sympas

Monday, 4 January 2010

J’ai lu presque toute la note avec la photo en dehors de l’?cran, sans vraiment savoir o? tu voulais en venir, puis j’ai compris dans la toute derni?re ligne. C’est tr?s beau ce que tu as ?cris l?, tr?s beau.

Deleilan

Monday, 4 January 2010

Difficile de la saisir, mais oui, ce sourire, c’est un petit bout d’elle qui reste…

Tuesday, 5 January 2010

[…] This post was mentioned on Twitter by Pierre Morel, georges abitbol. georges abitbol said: RT @pierremorel "Une histoire de brve rencontre et de session rate" http://bit.ly/86mloO (Lhasa par @juphotographer) #photo […]

-ju

Tuesday, 5 January 2010

DPC : oui, c’?tait ?tudi? pour, mais je ne savais pas si ?a marcherait… Et merci…

Deleilan : oui, je n’ai pas su, pas pu et celle l?, c’est la seule potable de la s?rie, c’est dr?le.

Thursday, 7 January 2010

Je crois que tu d?cris tr?s pr?cis?ment ce que l’on a tous v?cu ? un certain nombre de reprises
pour ceux qui pratiquent le portrait. L’ennui c’est qu’on nous le pardonne rarement et qu’on peut se faire virer sur un truc comme ?a. Les gens qui nous jugent ne font jamais d’erreur et ne manquent jamais d’inspiration eux …

F.Piglet

-ju

Thursday, 7 January 2010

Oui, j’avais d?j? v?cu ?a quelques fois, et cette impression de rien avoir saisi, compris. On s’y retrouve tous confront?s, j’ai de la chance d’avoir un r?dac chef compr?hensif (et qui n’est pas mauvais photographe, ?a doit aider ? se mettre dans nos shoes). Mais il y a un truc diff?rent qui m’avait frapp?e chez elle. Ou peut-?tre c’est juste un truc que je vois ou que je ressens apr?s coup. Ou peut-?tre c’est juste d’?tre un peu mortifi?e d’avoir rat? au point que la photo ne passe pas du tout, avec une artiste telle que Lhasa.
enfin il y a d’autres d?tails dont je ne parle pas, mais qui peuvent expliquer cela. mais c’est juste avec cette session et cette photo et cette artistes et ces circonstances, que je r?alise vraiment comment les regards que je cadre traversent mon objectif et me traversent aussi, du coup. M?me bri?vement.

Tuesday, 2 March 2010

tres joli texte pour dire une frustration connue, merci…

??P # 1 ?ARNINGS ONLIN? from $6244 per d??: http://vjbxtgnwh.trustprog.com/bda7d58a

Tuesday, 10 March 2020

E?rnings ?n th? Int?rnet fr?m $6537 per d?y: http://gquleaw.thecryptocart.com/016

dire un truc ?